Gestion des activités

Connexion

Gestion des activités du club CASA d'Airbus
Stages initiateur et moniteurs PDF Imprimer
Écrit par LOZACH Damien   
Jeudi, 02 Novembre 2017 13:32

La CTD 31 organise :

  • Deux stages de formation initiateur club les 4 et 5 novembre et les 2 et 3 décembre à Toulouse. Inscription ICI.
  • Un examen initiateur le 13 novembre 2017 à Colomiers. Inscription ICI.
  • Un stage MF1 les 13, 14, 20 ,21 janvier et les 2 et 3 février 2017 à Toulouse. Inscription ICI.

 Bien à vous, l'équipe du CODEP31

 

 

damien

 
inscription 2017-2018 PDF Imprimer
Écrit par LOZACH Damien   
Vendredi, 20 Octobre 2017 14:58

Vous pouvez vous inscrire dès à présent

http://www.casa.asso.fr/InscriptionLac/index2.php

 

Mise à jour le Vendredi, 20 Octobre 2017 15:02
 
Bonnes pratiques pour les mails CASA PDF Imprimer
Écrit par LOZACH Damien   
Vendredi, 20 Octobre 2017 13:20

Bonjour à tous,

 

Il y a beaucoup de mails... plusieurs utilisent des filtres automatiques pour éviter des messages en pleine réunion.

Appliquez une bonne pratique : indiquez CASA dans l'objet de votre mail.

Cela aidera beaucoup de monde et facilitera le traitement pour les bénévoles.

 

Signé un utilisateur de filtre... parmi tant d'autres !

 
Carnet de plongée, passeport, diplome PDF Imprimer
Écrit par LOZACH Damien   
Vendredi, 20 Octobre 2017 13:13

Plongeurs et formateurs :

Un besoin de carnet de plongée, de passeport ou de diplômes ?

 

Demandez moi !

 

Carnet de plongée/apnée/recycleur, 134 plongées : 2 euros

Passeport de plongée : 2 euros

Pochette de plongée Zippé: 5 euros

 

damien

Mise à jour le Lundi, 30 Octobre 2017 09:35
 
37e Championnat de France de photographie sous-marine à Marseille PDF Imprimer
Écrit par LANGLOIS Francois Pierre   
Dimanche, 24 Septembre 2017 19:19

32 équipes étaient initialement inscrites à ce 37e Championnat de France de photographie sous-marine à Marseille.

Le thème (une des 6 images à présenter au jury) était « l’abstrait ».

 

La série de François-Pierre et Danielle

 

La série présenté par François-Pierre, dans l'ordre les thèmes imposés : macro non poisson, macro poisson, ambiance faune mobile, thème, ambiance 1, ambiance 2.

 

28 seulement ont confirmé sur place leur inscription. En dehors des convenances personnelles, l’eau à 14° a eu raison également des meilleures volontés.

 

L’absence de soleil, une eau moins claire qu’espérée et le courant qui se lève en plein milieu de la deuxième manche ont fini de faire de cette épreuve un pensum. Pour faire simple, j’en ai bavé.

 

Comme si cela n’était pas suffisant, un nouveau règlement applicable dès cette compétition a changé la donne pour les concurrents (peu nombreux il est vrai) équipés en appareil Canon.

 

 

Il faut comprendre que ces compétitions sont des challenges de prise de vues sans traitement sur ordinateur.

Depuis cette année les évolutions sont les suivantes :
La surimpression dans toutes les catégories (il existe un mode embryonnaire sur certains Canon, bien plus simple sur Nikon), le recadrage en macrophotographie dans le boîtier et post traitement boîtier : autant de choses qui existent sur Nikon, pas sur Canon et qui sont aujourd'hui autorisées.
Autrement dit, on peut exploiter tout ce que le boîtier offre. 
Et les Nikonistes ne s’en sont pas privé, c’est de bonne guerre.

 

En dehors de la compétition, ces possibilités offertes dans l’appareil ne sont d’aucun intérêt. Il est tellement plus logique de faire ces manipulations devant l’ordinateur. Le mieux serait de n’en faire aucune. Et c’était tout l’intérêt de ces challenges : sortir une image la plus parfaite sans aucune manipulation.

 

Mais il faut bien le reconnaître, certaines images, cette année, ont été particulièrement spectaculaires.

 

Avec une 11e place, l’équipe de CASA , Danielle et François-Pierre, s’en sont honorablement sortis.

 

L’image du thème (l’abstrait) a même obtenu le meilleur total de points. Ce n’est qu’ensuite que le jury à discrétion peut remonter une image à sa convenance. Et le prix thème nous a échappés de très peu, revenant au néo-calédonien de ce championnat pour une très belle image, peut-être moins conceptuelle. Dommage il y avait un séjour à la clef !

 

 

 

Pour nous consoler de cette petite frustration nous partons, la semaine prochaine, photographier les otaries en Mer de Cortés.

32 équipes étaient initialement inscrites à ce 37e Championnat de France de photographie sous-marine à Marseille.

Le thème (une des 6 images à présenter au jury) était « l’abstrait ».

 

28 seulement ont confirmé surplace leur inscription, en dehors des convenances personnelles, l’eau à 14° a eu raison également des meilleures volontés.

 

L’absence de soleil, une eau moins claire qu’espérée et le courant qui se lève en plein milieu de la deuxième manche ont fini de faire de cette épreuve un pensum. Pour faire simple, j’en ai bavé.

 

Comme si cela n’était pas suffisant, un nouveau règlement applicable dès cette compétition a changé la donne pour les concurrents (peu nombreux il est vrai) équipés en appareil Canon.

 

 

Il faut comprendre que ces compétitions sont des challenges de prise de vues sans traitement sur ordinateur.

Depuis cette année les évolutions sont les suivantes :
La surimpression dans toutes les catégories (il existe un mode embryonnaire sur certains Canon, bien plus simple sur Nikon), le recadrage en macrophotographie dans le boîtier et post traitement boîtier : autant de choses qui existent sur Nikon, pas sur Canon et qui sont aujourd'hui autorisées.
Autrement dit, on peut exploiter tout ce que le boîtier offre.

 

En dehors de la compétition, ces possibilités offertes dans l’appareil ne sont d’aucun intérêt. Il est tellement plus logique de faire ces manipulations devant l’ordinateur. Et le mieux serait de n’en faire aucune. Et c’était tout l’intérêt de ces challenges : sortir une image la plus parfaite sans aucune manipulation.

 

Mais il faut bien le reconnaître, certaines images, cette année, ont été particulièrement spectaculaires.

 

Avec une 11e place, l’équipe de CASA , Danielle et François-Pierre, s’en sont honorablement sortis.

 

L’image du thème (l’abstrait) a même obtenu le meilleur total de points. Ce n’est qu’ensuite que le jury à discrétion peut remonter une image à sa convenance. Et le prix thème nous a échappés de très peu, revenant au néo-calédonien de ce championnat pour une très belle image, peut-être moins conceptuelle. Dommage il y avait un séjour à la clef !

 

 

Pour nous consoler de cette petite frustration nous partons photographier les otaries en Mer de Cortés.

Mise à jour le Lundi, 23 Octobre 2017 09:10
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 1 sur 20